Accueil > Notre enquête

Cette enquête date de 2011.

Depuis, il n'y a pas eu de changement, la situation est identique.

Pire même, car depuis que le certificat de qualification à la mise en œuvre est présenté par une majorité comme un certificat d'aptitude professionnelle, un grand nombre d'artificiers se mettent auto-entrepreneurs.

Ces personnes se fournissent sur les marché européens, les importent sans autorisation et stockent dans des dépôts "inconnus" de l'administration.

Si nous refaisions la même enquête aujourd'hui, la situation serait pire ...

Le questionnaire

Afin de compléter les données recueillies sur les installations de stockage d'artifices de divertissement, Euro Bengale a envoyé 70 questionnaires aux artificiers recensés sur la moitié nord de la France, disposant d'un dépôt déclaré ou non.

La demande est formulée ainsi :





Les réponses






Note : A notre connaissance, Mr Biasutto ne dispose pas de l'agrément technique. Mr Biasutto peut-il nous le communiquer ?





















Note : Comme convenu par téléphone vendredi après midi, nous sommes toujours en l'attente de vos documents justificatifs.


Note : Euro Bengale n'était pas demandeur et n'a pas vérifié les informations de cette liste.






Note : Merci pour ce document que la préfecture ne nous avait pas transmis.
Copyright © Eurobengale - Haut de la page - Propulsé par B3clic Creation site internet
Ce site utilise des cookies ainsi que des cookies de services tiers (google analytic) - OK, tout accepter - Plus d'informations ET PERSONNALISATION !